8 tendances SEO Ă  suivre en 2021

Le SEO (Search Engine Optimization) est un secteur en perpĂ©tuelle Ă©volution, tant en matière d’acteurs que d’exigence de la part des moteurs de recherche.

Pour rĂ©ussir Ă  apporter une visibilitĂ© durable Ă  un site web en tant que prestataire ou tiers dont cela n’est pas la spĂ©cialitĂ©, il est impĂ©ratif de considĂ©rer les tendances Ă  venir pour continuer Ă  rĂ©pondre aux demandes des internautes, mais aussi des moteurs.

1 – Le responsive design, une nĂ©cessitĂ©

Selon une dĂ©claration de John Mueller sur Twitter, le passage Ă  l’Index Mobile First est effectif depuis avril 2021 pour 100 % des sites web. Pour rappel, ce programme consiste Ă  indexer l’ensemble des sites internet en tenant compte de leur capacitĂ© Ă  s’adapter Ă  tous les devices, particulièrement les supports mobiles, d’oĂą son nom.

Dans les faits, Mobile Index First reprĂ©sente l’une des nombreuses mises Ă  jour de l’algorithme Google, dĂ©marrĂ©e il y a plusieurs annĂ©es et qui a connu un dĂ©roulement difficile. Ce projet est liĂ© au dĂ©veloppement de l’utilisation des smartphones pour effectuer des recherches sur Internet. En effet, selon le rapport Digital 2021, 55,7 % du trafic web est dĂ©sormais rĂ©alisĂ© sur mobile.

Autrement dit, le responsive design n’est plus seulement utile, mais impĂ©ratif pour garantir la visibilitĂ© de votre site en matière de rĂ©fĂ©rencement naturel, tous les sites Ă©tant dĂ©sormais crawlĂ©s par le robot Googlebot pour smartphone et plus sur desktop.

2 – L’importance de l’expĂ©rience utilisateur via les Core Web Vitals

L’expĂ©rience utilisateur est dĂ©sormais un facteur incontournable de positionnement SEO. Ă€ ce titre, Google a annoncĂ© une mise Ă  jour de sa Page Experience, en cours de dĂ©ploiement depuis juin 2021, qui intĂ©grera les Core Web Vitals comme nouveaux facteurs de ranking SEO.

En effet, si le caractère mobile friendly fait dĂ©jĂ  partie des signaux documentĂ©s par Google, 3 nouveaux indicateurs de performance de l’expĂ©rience utilisateur seront dĂ©sormais analysĂ©s :

  • Le LCP (Largest Contentful Paint), qui correspond au temps de chargement nĂ©cessaire pour afficher le contenu principal d’une page de site internet. Google considère qu’un bon LCP doit ĂŞtre infĂ©rieur Ă  2,5 secondes.
  • Le FID (First Input Delay), qui reprĂ©sente le temps de rĂ©activitĂ© du site internet Ă  une demande de l’utilisateur. Un bon FID, selon Google, se situe en dessous de 100 ms.
  • Le CLS (Cumulative Layout Shift), qui mesure la stabilitĂ© visuelle d’une page internet, c’est-Ă -dire les changements de mise en page inattendus qui se produisent sur la durĂ©e de vie d’une page. Un bon CLS se situe en dessous de 0,1.

L’intĂ©gration de ces 3 nouveaux Ă©lĂ©ments n’a pas vocation Ă  pĂ©naliser les sites avec du contenu de qualitĂ© et une faible expĂ©rience utilisateur, mais vise plutĂ´t Ă  dĂ©partager des contenus Ă  la pertinence Ă©quivalente.

 

3 – Le focus sur les liens et le contenu toujours d’actualitĂ©

Le marketing de contenu , ou content marketing est une dĂ©marche consistant Ă  diffuser des contenus divers pour amĂ©liorer sa visibilitĂ© sur Internet et les moteurs de recherche, tout en garantissant son attractivitĂ© auprès de son public cible. Cela se compose de guides d’achat, de fiches produits, de livres blancs et autres articles de blog.

Tous ces contenus peuvent ĂŞtre liĂ©s entre eux sur un mĂŞme site, reprenant le principe du maillage interne, ou bien se voir pointĂ©s par des sites tiers, leur faisant gagner en notoriĂ©tĂ©, trafic et autoritĂ©. Dans ce second cas, le phĂ©nomène est alors appelĂ© « netlinking » et se construit par le biais d’une stratĂ©gie de link-building.

Content marketing, netlinking et maillage interne demeurent Ă©troitement liĂ©s, puisqu’il s’agit de grands pans de l’optimisation SEO d’un site internet. Le contenu et la capacitĂ© Ă  conserver un internaute dans un mĂŞme processus d’exploration (en vue de minimiser le taux de rebond) sont de plus en plus importants. Il est donc impĂ©ratif en 2021 de prĂŞter une attention toute particulière au content marketing, notamment pour respecter les critères EAT de Google (expertise, autoritĂ© et confiance en français).

La richesse du champ sĂ©mantique et le dĂ©veloppement d’une stratĂ©gie de longue traĂ®ne sont 2 autres composantes essentielles du contenu marketing Ă  ne pas nĂ©gliger pour un rĂ©fĂ©rencement optimal, notamment si le mot-clĂ© principal est fortement concurrencĂ©.

4 – L’optimisation de la rĂ©ponse Ă  la requĂŞte avec BERT

AmorcĂ©e fin 2019 par Google, la mise Ă  jour BERT de son algorithme a fait grand bruit dans le monde du SEO. La « Bidirectionnal Encoder Representations from Transformers  » update se base donc sur un principe technologique en plein essor : le deep learning. Grâce Ă  un rĂ©seau neuronal profond et capable de considĂ©rer, comparer et combiner de très nombreuses variables, Google a dotĂ© son moteur d’une capacitĂ© Ă  comprendre et contextualiser les mots-clĂ©s inscrits dans la requĂŞte de l’internaute.

Dans les faits, cela permet de mieux cerner l’intention de la personne en recherche d’informations et de considĂ©rer les mots-clĂ©s selon les articles et autres pronoms les entourant. Du fait du dĂ©ploiement progressif de cette mise Ă  jour, l’objectif Ă  atteindre en 2021 est de proposer la rĂ©ponse la plus adaptĂ©e Ă  la requĂŞte de l’internaute. Cependant, cette tendance n’impacte que de façon minime les sites web au content marketing poussĂ© et très qualitatif.

5 – La considĂ©ration de la recherche vocale dans les pratiques SEO

Selon le rapport Digital 2021, 45 % des recherches dans le monde et 26 % des recherches en France sont vocales en 2021. Les utilisateurs ont dĂ©sormais davantage recours Ă  la recherche vocale qu’aux rĂ©seaux sociaux ou aux outils de reconnaissance d’image pour trouver des informations.

Comme le souligne Sumo Heavy dans une étude de 2019, 49 % des internautes utilisant leur assistant vocal le font depuis leur smartphone. Cet usage en matière de recherche démontre une chose essentielle : le marché de la recherche vocale évolue progressivement et est intimement lié aux téléphones.

Afin de rĂ©pondre Ă  une recherche vocale effectuĂ©e depuis un mobile, le meilleur objectif Ă  vous donner est de travailler vos donnĂ©es structurĂ©es pour apparaĂ®tre en haut de la SERP, faisant gagner du temps Ă  l’internaute.

Lorsque l’internaute effectue une recherche vocale, il a tendance Ă  privilĂ©gier les phrases plutĂ´t que les mots-clĂ©s. Sur un moteur de recherche, il tapera, par exemple, «  meilleur restaurant Paris 16  », alors que dans le cadre d’une recherche vocale, il demandera plutĂ´t «  quel est le meilleur restaurant du 16e arrondissement de Paris  ». Vos contenus doivent donc intĂ©grer des mots-clĂ©s longue traĂ®ne se rapprochant du langage conversationnel.

6 – L’accent mis sur les donnĂ©es structurĂ©es

L’envie de gagner du temps s’est traduite par un phĂ©nomène qui a gagnĂ© de l’ampleur : le 0 clic. Il s’agit d’une pratique consistant Ă  ne baser sa recherche que sur les rĂ©sultats enrichis, Ă  l’image de la position 0 et des donnĂ©es structurĂ©es de manière gĂ©nĂ©rale. Si l’internaute rĂ©ussit Ă  obtenir sa rĂ©ponse sans avoir cliquĂ© sur le moindre rĂ©sultat prĂ©sent dans le SERP, cela signifie que les plus hautes positions proposent des titres, meta descriptions et rich snippets optimaux.

Prendre en considĂ©ration l’expĂ©rience utilisateur au-delĂ  des limites de votre site deviendra donc essentiel, en vous assurant que vos donnĂ©es structurĂ©es sont correctement comprises par les moteurs et qu’elles offrent une rĂ©ponse immĂ©diate et essentielle pour l’internaute. Cette expĂ©rience utilisateur est d’ailleurs optimisĂ©e par Google dans les SERP avec plus d’interactivitĂ© et de place accordĂ©e aux visuels.

7 – L’ajout d’interactivitĂ© et de visuels dans les SERP

Les visuels sont d’une importance capitale, notamment parce qu’ils reprĂ©sentent pour les jeunes gĂ©nĂ©rations un excellent support de recherche. Business Wire affirmait dĂ©jĂ  cette idĂ©e en aoĂ»t 2018 en prĂ©cisant que, dans le cadre d’une Ă©tude, les personnes interrogĂ©es (issues de la gĂ©nĂ©ration Z) Ă©taient 62 % Ă  privilĂ©gier le fait de rechercher des informations par le biais des images.

Cette capacitĂ© Ă  proposer des visuels impactants et valorisants devient donc nĂ©cessaire aujourd’hui. L’interactivitĂ© des SERP a d’ailleurs Ă©tĂ© concrĂ©tisĂ©e par l’ajout de nouvelles fonctionnalitĂ©s 3D avec des modèles en rĂ©alitĂ© augmentĂ©e d’animaux en tous genres.

Vous devez bien entendu ĂŞtre très attentif Ă  l’optimisation SEO de vos visuels. Utilisez des images de qualitĂ© en rapport avec votre contenu et assurez-vous que leur poids et leur taille ne ralentissent pas le chargement des pages de votre site. Attention Ă  bien renommer vos visuels afin que Google puisse identifier leur contenu. Enfin, n’oubliez pas de leur donner un titre en utilisant la balise « title » et de remplir l’attribut « Alt » pour dĂ©crire au mieux vos images.

Google tend Ă  faire de son moteur un Ă©cosystème pĂ©dagogique, ludique, lisible, mais surtout sĂ»r et sĂ©curisĂ© pour les internautes. L’aspect «  sĂ»r  » du moteur se retrouve d’ailleurs dans l’importance des informations fournies en rĂ©fĂ©rencement local.

8 – L’accĂ©lĂ©ration de la concurrence en rĂ©fĂ©rencement local

Le rĂ©fĂ©rencement local concerne essentiellement les professionnels de proximitĂ©, Ă  l’image des artisans, des restaurateurs et d’autres entreprises Ă  zone de chalandise rĂ©gionale, dĂ©partementale ou plus restreinte. Dans les faits, il s’agit d’un pan du SEO oĂą les requĂŞtes adoptent plusieurs formes, comme :

  • « Restaurant + près de moi ».
  • « Serrurier + nom de ville ».
  • « Magasin + nom de produit + ville ».

SEO Expert Brad relayait fin 2019 des chiffres impressionnants Ă  ce sujet, en particulier avec un volume de 46 % de recherches dites «  locales  » sur l’ensemble des recherches effectuĂ©es dans les moteurs. Qui plus est, 88 % des internautes cherchant des commerces locaux s’y rendent ou les contactent dans les 24 heures qui suivent.

Le référencement local devient essentiel pour de nombreuses TPE et PME. Pour réussir à créer une fiche Google My Business optimisée, il convient de prêter attention à plusieurs éléments :

  • Le secteur d’activitĂ© principal et les catĂ©gories secondaires doivent ĂŞtre correctement choisies.
  • Les photos doivent mettre l’Ă©tablissement en valeur.
  • Le nom et les coordonnĂ©es de l’entreprise doivent ĂŞtre actualisĂ©es.
  • Les rĂ©ponses aux commentaires des internautes doivent ĂŞtre rapides et diplomates.
  • Chaque enseigne doit disposer d’une page propre.
  • Les mesures sanitaires spĂ©cifiques Ă  l’Ă©tablissement doivent ĂŞtre mentionnĂ©es.

Le 2 juin, Google a annoncĂ© sur Twitter une mise Ă  jour de l’algorithme de base, appelĂ©e June 2021 Core Update, pouvant engendrer des fluctuations de position. Comme changements majeurs, Google a communiquĂ© sur :

  • L’ajout d’une nouvelle Ă©tiquette «  Vu par les acheteurs  » qui dĂ©crit les marques ou les catĂ©gories de produits vendus par les retailers.
  • Le lancement d’une Ă©tiquette «  Nouveau sur Google  » qui concerne les entreprises inscrites Ă  GMB depuis moins de 60 jours.
  • La note moyenne attribuĂ©e Ă  un restaurant, qui sera visible sur l’interface utilisateur de Google Maps.

Pour aller plus loin, téléchargez ce guide gratuit et mettez en place les stratégies SEO les plus pertinentes. 20 idées reçues sur le SEO


Lire l’article sur le site Source

Ajouter un commentaire

Les champs requis sont indiqués *