Coca-Cola fait revivre la publicité ‘Hilltop’ avec de nouveaux emojis Samsung AR

Pour donner un coup de jeune à une publicité vieille de 50 ans, Coca-Cola sort une garde-robe vintage pour les emoji en réalité augmentée sur Samsung…

La publicité en question,  » Hilltop « , est sortie en 1971 et est depuis devenue l’un des spots les plus emblématiques de la marque Coke.

Plus tôt cette année, Coca-Cola a annoncé une ligne de vêtements inspirée de la mode dans la publicité appelée Unity Collection.

Grâce à son partenariat avec Tafi, la marque transforme la Unity Collection pour s’adresser à un public numérique. D’ailleurs, n’oublions pas que les emojis sont des outils de communication aussi bien populaires qu’efficaces pour valoriser une entreprise et booster sa notoriété. Les utilisateurs de Samsung Galaxy pourront ainsi habiller leurs emoji en réalité augmentée avec les vêtements de la collection, y compris des chemises, des débardeurs, des survêtements et plus encore.

Les capacités de réalité augmentée de Samsung permettent également de capturer des emoji sous forme de GIF en mouvement, une fonctionnalité que Coca-Cola pousse les utilisateurs à activer afin de refléter les humeurs positives décrites dans l’annonce originale « Hilltop ».

Coca-Cola s’appuie également sur des thèmes nostalgiques pour interagir avec les consommateurs. Comme pour l’annonce originale « Hilltop », la collection de vêtements virtuels canalise le « flower power » avec des messages de paix, d’amour et d’unité.

Grâce à ce partenariat, Coca-Cola revient ainsi sur l’une de ses campagnes les plus populaires et tire parti de la technologie de réalité augmentée mobile pour atteindre les jeunes consommateurs qui ne connaissent peut-être pas la renommée de cette publicité.

Les utilisateurs de smartphones Samsung Galaxy peuvent accéder aux vêtements de la collection Unity 1971 de Coca-Cola depuis Tafi AR Emoji via un lien dans l’appareil photo de leur appareil mobile ou via le marché AR Emoji du Samsung Galaxy Store.

Source : Tafi


Lire l’article sur le site Source

Ajouter un commentaire

Les champs requis sont indiqués *