Covid19 : les commerces de quartier se digitalisent.

Comment survivre quand on est un commerce de quartier qui a brusquement fermé ses portes à la suite des directives liées au coronavirus ? Boutiques de prêt-à-porter, salons de coiffure ou d’esthétique, bijouteries, chocolatiers, restaurateurs : sur toute la France, des milliers de commerçants ont été durement touchés par les mesures sanitaires vouées à assurer la sécurité de tous. Dans ce contexte de crise, des initiatives de solidarité ont vu le jour. Leur but : sauver ces commerces indépendants qui animent habituellement une vie de quartier aujourd’hui menacée. Shopify met en lumière deux d’entre elles, fondées sur le soutien des clients fidèles via l’achat de bons solidaires à utiliser à la fin du confinement. De quoi passer le cap de la fermeture forcée et tenir jusqu’à la réouverture. Beaucoup de commerces de quartier mettent à profit cette période pour lancer leur site de vente en ligne.  

Shopify aide les petits commerces à se lancer dans la vente en ligne 

Depuis quelques semaines, l’immense majoritĂ© des petits commerces ont vĂ©cu de plein fouet la crise du Covid-19 selon le mĂŞme scĂ©nario : fermeture des lieux, mise au chĂ´mage partiel ou total des employĂ©s, arrĂŞt des commandes, tandis que les loyers continuaient d’être dĂ»s. Les trous de trĂ©sorerie s’accumulent pour les gĂ©rants de boutiques au bord de la faillite, Ă  la grande inquiĂ©tude des riverains, très souvent attachĂ©s Ă  leurs boutiques…


Lire l’article sur le site Source

Ajouter un commentaire

Les champs requis sont indiqués *