Effet de levier : Définition, calcul et interprétation

L’effet de levier possède un effet multiplicateur sur les finances d’une entreprise. Pour cette raison, il est essentiel d’en saisir les subtilités et de savoir le calculer, car il peut avoir un effet positif ou négatif sur la santé financière à long terme. Maîtriser le concept d’effet de levier, c’est ainsi pouvoir déterminer finement les conséquences d’un emprunt pour financer de manière bénéfique la croissance d’une entreprise.

Qu’est-ce que l’effet de levier ?

L’effet de levier est une technique qui consiste à s’endetter pour augmenter sa capacité d’investissement. Par conséquent, l’objectif de cette action est d’obtenir à terme des bénéfices qui dépassent cet endettement. Si l’effet de levier est une option très pertinente pour engager un projet d’investissement, il doit être utilisé avec précaution pour ne pas déstabiliser la rentabilité économique de l’entreprise.

En effet, l’essentiel ici est de ne pas dépasser sa capacité de remboursement pour mettre en place une structure financière optimale. Cette pertinence à utiliser l’endettement dépend de plusieurs facteurs tels que le taux de rentabilité de l’actif économique et le coût de la dette.

Une entreprise peut par exemple contracter une dette pour financer l’acquisition d’outils de production. Ces derniers permettront d’améliorer l’efficacité de la chaîne de production et par extension la rentabilité de l’entreprise. Pour ce faire, l’avantage offert par l’outil de production qui se manifeste dans l’augmentation de la rentabilité doit permettre de financer le coût de l’endettement nécessaire pour les acquérir.

Bien entendu, le recours à la dette ne doit pas être utilisé dans le cadre d’activités trop dépendantes de cycles ou soumises à des évènements aléatoires. Ainsi, une station de ski qui financerait l’ensemble de ses infrastructures essentielles par l’emprunt rencontrait immanquablement des difficultés lors des années où la neige est peu présente. De même, le secteur de la grande distribution qui profite d’un besoin en fonds de roulement négatif n’a aucun intérêt à faire appel à l’effet de levier. Au contraire, une entreprise de gestion de l’eau qui bénéficie de revenus issus de contrats de concession signés pour des décennies a tout intérêt à user de l’effet de levier pour augmenter sa rentabilité.

Bien utilisé, le recours à la dette multiplie les capacités de croissance de l’entreprise et améliore nettement la rentabilité des investissements. D’autant que l’endettement répond à deux objectifs incontournables :

  • Compléter l’apport des actionnaires
  • Améliore la rentabilité des capitaux propres pour atteindre la rentabilité souhaitée par les actionnaires

Ainsi, pour certaines entreprises, plus le taux d’endettement augmente, plus la rentabilité financière s’accroît. Par conséquent, tout dépend de la situation spécifique de la société en question.

 

Comment calculer l’effet de levier ?

L’élément fondamental est donc de préparer soigneusement le projet pour ne pas qu’il occasionne un risque financier. La première chose à faire est donc de procéder au calcul de l’effet de levier. Grâce à cette analyse financière, il est ainsi possible d’évaluer l’impact de l’endettement sur la santé financière de l’entreprise. Ceci permet d’élaborer une stratégie financière efficace et ne pas commettre d’erreur qui pourrait s’avérer désastreuse pour la rentabilité de l’entreprise.

L’effet de levier va se calculer à partir de la rentabilité économique et financière en prenant en compte l’impôt des entreprises. Par conséquent, il est nécessaire en premier lieu de calculer la rentabilité de l’entreprise selon les formules suivantes :

  • La rentabilité financière s’obtient en divisant les capitaux propres par le résultat net.
  • La rentabilité économique quant à elle s’obtient en divisant les capitaux engagés (aussi appelé actif économique) par le résultat d’exploitation.
  • Enfin, pour obtenir les capitaux engagés, il faut additionner les capitaux propres aux dettes

Une fois que tous ces éléments sont calculés, il est possible d’obtenir l’effet de levier avec la formule suivante :

  • Effet de levier = Rentabilité financière – Rentabilité économique

Comment interpréter l’effet de levier ?

Le calcul de l’effet de levier est incontournable que pour que l’entreprise puisse avoir un effet de levier adapté à ses ressources financières.

En effet, si l’utiliser est sans aucun doute une opportunité pour améliorer les profits, il est toutefois nécessaire de ne pas dépasser un certain seuil d’endettement. Dans le cas contraire, l’usage de cet effet de levier pourrait devenir dangereux pour la santé de l’entreprise. C’est pourquoi il faut définir précisément un seuil d’endettement optimal. Ce dernier va permettre d’oser investir sans mettre en péril les capitaux propres de l’entreprise.

C’est ici que s’illustre l’importance du calcul réalisé à l’étape précédente. Il permet de connaître les possibilités réelles pour l’entreprise d’utiliser ou de ne pas utiliser l’effet de levier. L’interprétation du résultat est assez simple :

  • Si l’effet de levier est positif : Utiliser l’endettement est pertinent pour améliorer la rentabilité financière.
  • Si l’effet de levier est négatif : L’endettement aura un effet négatif sur la rentabilité.

Ce résultat peut alors être présenté aux collaborateurs et aux investisseurs pour évaluer l’intérêt de l’investissement envisagé. S’il est acté, il faudra ensuite recalculer l’effet de levier après un cycle d’exploitation pour déterminer si le projet d’investissement qui a été voté a bien été rentable.

L’effet de levier est donc un puissant outil d’aide à la décision. En outre, il permet d’évaluer efficacement la pertinence du recours à l’endettement lorsque des opportunités de marché sont identifiées. Ainsi, il est idéal pour accroître l’agilité de la société qui l’utilise à bon escient.

Toutefois, il est nécessaire de se prémunir d’une rentabilité économique inférieure au coût de l’endettement, car ce type de situation entraîne un « effet de massue » ou « effet boomerang », qui sera d’autant plus brutal que l’effet de levier sera important.

Communauté HubSpot

Pour aller plus loin, téléchargez ces modèles et exemples Excel gratuits à utiliser dès maintenant. Nouveau call-to-action


Lire l’article sur le site Source

Ajouter un commentaire

Les champs requis sont indiqués *