La Samaritaine rouvre magistralement | Les JO de Tokyo accueilleront du public | La French Tech booste l’emploi | Forbes France

Bernard Arnault |
AprĂšs 16 ans de travaux , Bernard Arnault inaugure la Samaritaine | Source : Getty Images

L’ESSENTIEL DE L’ÉCONOMIE ➡ Retrouvez chaque jour des informations sĂ©lectionnĂ©es d’un monde en pleine transformation


LE CHIFFRE ➡ 10 000 | C’est la jauge maximum de spectateurs autorisĂ©s dans les stades pendant les Jeux Olympiques de Tokyo. Les autoritĂ©s japonaises ont fixĂ© ce seuil alors que, jusqu’à maintenant, elles prĂŽnaient des JO sans spectateurs en raison de l’épidĂ©mie de Covid-19. Il y aura bien du public pour applaudir les sportifs. A un peu plus d’un mois de la cĂ©rĂ©monie d’ouverture, cette bonne nouvelle ravit les sportifs et les sponsors qui depuis le dĂ©but souhaitaient que les JO ne se tiennent pas Ă  huis clos.


IL A DIT  ➡ EMMANUEL MACRON | Le chef de l’Etat a inaugurĂ© ce lundi 21 juin La Samaritaine, saluant un “formidable trĂ©sor patrimonial français”. Une inauguration en prĂ©sence de Bernard Arnault, PDG de LVMH, le groupe propriĂ©taire du grand magasin parisien. La Samaritaine rouvrira ses portes mercredi aprĂšs seize ans de fermeture. Les travaux ont coĂ»tĂ© 750 millions d’euros.

“Il y a un art de vivre français ici”, a expliquĂ© Emmanuel Macron, saluant aussi “l’excellence” du groupe de luxe LVMH, symbole “du savoir-faire français”.


L’INFO ➡ LA FRENCH TECH MOTEUR DE CROISSANCE | Selon le baromĂštre d’impact rĂ©alisĂ© par Roland Berger, Les entreprises du French Tech Next40/120 crĂ©eront jusqu’à 224 000 emplois en France d’ici 2025. Les entreprises du French Tech Next40/120 reprĂ©sentent dĂ©sormais un moteur essentiel de l’économie française, avec une croissance du chiffre d’affaires souvent supĂ©rieure Ă  40% par an en moyenne. Pour le tissu Ă©conomique et social de la France, ces entreprises constituent un vivier majeur d’emplois avec plus de 160 000 emplois directs et indirects gĂ©nĂ©rĂ©s en France Ă  2020, et des effets multiplicateurs sur d’autres secteurs : chaque poste crĂ©Ă© par ces entreprises gĂ©nĂšre Ă  son tour 5,2 emplois, contre une moyenne de 1,4 pour les entreprises industrielles en France, selon France Industrie. Ce dynamisme devrait dans les annĂ©es Ă  venir avoir un impact positif sur la redynamisation du tissu Ă©conomique et industriel français. Leur dĂ©veloppement devrait reprĂ©senter environ 6% de la croissance du PIB de la France en 2025. DĂšs lors, ces start-up devraient devenir l’un des premiers crĂ©ateurs d’emplois privĂ©s français ces prochaines annĂ©es, en crĂ©ant environ 224 000 emplois additionnels d’ici 2025. Si ces emplois sont principalement concentrĂ©s dans le secteur tertiaire, environ 3 000 emplois industriels devraient ĂȘtre crĂ©Ă©s Ă  grande vitesse, dans un ancrage territorial fort. Ainsi 70% des emplois directs crĂ©Ă©s par ces start-up, Ă  2020, le sont en France.

<<< À lire Ă©galement : DĂ©couvrez les 42 milliardaires français en 2021 >>>




Lire l’article sur le site Source

Ajouter un commentaire

Les champs requis sont indiqués *