Les principaux réseaux sociaux chinois en 2021

Je vous avais parlĂ© des rĂ©seaux sociaux chinois il y a fort longtemps, et aujourd’hui le paysage chinois des rĂ©seaux sociaux a bien changĂ©. Pour les lecteurs de Webmarketing & co’m, j’ai fait une update pour 2021


Je vois souvent des personnes qui doivent se rendre sur les réseaux sociaux chinois pour des raisons professionnelles ou pour les études, mais elles ne savent pas faire la différence entre les principaux réseaux sociaux en Chine.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le sujet, je vous suggĂšre de lire la suite de cet article.

  • Weibo VS WeChat ;
  • Douyin VS Kuaishou ;
  • Xiahongshu, The Little Red Book ;
  • Zhihu.

Weibo VS WeChat

Le nombre d’utilisateurs actifs

Weibo et WeChat sont les deux applications de média social les plus utilisées en Chine, mais il y a une énorme différence entre elles.

D’une certaine maniùre, c’est comme Twitter et Facebook.

WeChat compte plus d’un milliard d’utilisateurs actifs par jour en Chine (WeChat fait partie de la vie des Chinois) tandis que Weibo n’a que 400 millions d’utilisateurs actifs par jour en Chine (et en rĂ©alitĂ© 50 Millions vraiment actifs).

Mais comme la plupart des gens l’imaginent, Weibo et WeChat sont complĂštement diffĂ©rents dans la forme et dans le fond. Weibo a moins d’utilisateurs actifs que WeChat, car WeChat reste l’un des plus importants sites de mĂ©dia social en Chine.

Le type de contenu

D’une maniĂšre gĂ©nĂ©rale, la description selon laquelle « Weibo est le Twitter de la Chine, WeChat est le Facebook de la Chine » est correcte, surtout pour Weibo.

Sur Weibo, comme la disposition du contenu est basée sur une ligne de temps, on y parle davantage de sujets ouverts : actualités politiques, événements sociaux et potins de divertissement.

Ces deux derniĂšres annĂ©es, le contenu liĂ© Ă  l’industrie du divertissement est devenu courant sur Weibo, principalement grĂące aux efforts des fans de stars pour promouvoir leurs stars prĂ©fĂ©rĂ©es.

Dans une certaine mesure, cela a nui Ă  l’image du contenu de Weibo, de sorte que sa tendance est toujours occupĂ©e par les bribes d’information des stars du divertissement.

Concernant WeChat, il ne s’agit pas rĂ©ellement du Facebook chinois. Vous pouvez penser que c’est un Facebook qui a Ă©voluĂ© Ă  partir de WhatsApp plutĂŽt que l’inverse.

Lorsque WeChat a Ă©tĂ© lancĂ© en 2011, ce n’était qu’un outil de chat. Puis WeChat Moment, qui ressemble Ă  un feed Facebook, n’a Ă©tĂ© mis en ligne qu’un an plus tard.

WeChat propose un chat de groupe, mais il n’existe pas de groupe comme sur Facebook.

De plus, le contenu publiĂ© par les utilisateurs ordinaires dans WeChat Moment ne peut pas ĂȘtre transmis, seul un compte public le peut.

Le compte public n’est pas non plus une fonction semblable Ă  la page Facebook, c’est plutĂŽt comme un blog traditionnel. Vous devez faire une composition complexe de vos articles dans un Ă©diteur Web pour les publier, ce qui augmente considĂ©rablement le seuil de contenu public Ă  publier dans WeChat.

MĂ©canisme de diffusion

Une autre diffĂ©rence entre WeChat et Weibo est que pendant longtemps, il n’y avait pas de mĂ©canisme officiel de distribution centralisĂ©e de contenu.

Pendant longtemps, WeChat n’a pas inclus de flux basĂ© sur des recommandations personnalisĂ©es, et sa recherche Ă©tait Ă©galement difficile Ă  utiliser pendant cette pĂ©riode.

Par conséquent, la principale méthode pour trouver des contenus intéressants sur WeChat vient des contenus partagés par des amis dans la conversation, ou par des amis partageant les contenus postés par Public Account to Moments.

Cette différence par rapport à Weibo fait que le contenu de WeChat présente un niveau plus riche.

Exemples

Dans WeChat, vous verrez souvent des articles mĂ©dicaux sĂ©rieux et difficiles Ă  lire plus de 100 000 fois, tandis que des publicitĂ©s mĂ©dicales manifestement trompeuses peuvent ĂȘtre lues plus de 100 000 fois.

Sur Weibo, ce dernier type de contenu est rapidement remis en question par un grand nombre de net-citoyens et marqué comme une fausse nouvelle.

Pour dire les choses simplement, pour un article publiĂ© par Public Account, tous les commentaires doivent ĂȘtre examinĂ©s par son auteur (comme WordPress) avant d’ĂȘtre montrĂ©s Ă  tout le monde.

Les utilisateurs peuvent partager le contenu et ajouter des commentaires Ă  tout moment. Et toute personne qui peut voir et rĂ©pondre Ă  ce commentaire doit ĂȘtre votre ami Ă  double sens sur WeChat.

Un autre problÚme avec WeChat est que ces derniÚres années, la création de contenu a été considérée comme difficile à faire suivre, surtout pour les personnes ayant des « relations simples ».

Bien que WeChat ait introduit un systĂšme de distribution de contenu basĂ© sur un algorithme l’annĂ©e derniĂšre, la distribution de contenu sur WeChat dĂ©pend encore principalement des « relations interpersonnelles ».

Cela signifie que si vous ĂȘtes un crĂ©ateur de contenu (et non une entreprise avec un vrai produit), lorsque vous Ă©crivez des articles Ă  partir de zĂ©ro et que vous gĂ©rez un compte public WeChat, vous constaterez que personne ne se soucie de votre contenu.

WeChat pour les marques

Bien que nous mentionnions que le compte public est quelque peu similaire aux blogs, le référencement ne fonctionne pas non plus ici.

Cela est trĂšs diffĂ©rent dans Weibo, oĂč les utilisateurs ont l’habitude d’utiliser la recherche pour trouver activement leur contenu prĂ©fĂ©rĂ©.

Cela signifie que si vous incluez suffisamment de mots-clés et de hashtags dans votre contenu, vous serez découvert par de nombreuses personnes.

WeChat, c’est LA « super application »

En outre, WeChat est une « super application » (un concept de design populaire dans l’industrie Internet chinoise, qui vise Ă  intĂ©grer toutes les fonctions Internet dans une application).

Elle s’utilise non seulement pour discuter et socialiser, mais aussi pour faire des achats, payer ses impĂŽts, consulter un mĂ©decin, etc. Quant Ă  Weibo, ce n’est pas une « super application », il s’agit juste d’un rĂ©seau social de type Twitter.

Douyin VS Kuaishou

Le nombre d’utilisateurs actifs

Douyin est l’application la plus tendance en Chine. C’est la version chinoise de Tiktok, qui est isolĂ©e de Tiktok dans la base de donnĂ©es.

Douyin compte plus de 600 millions d’utilisateurs actifs par jour en Chine selon les chiffres publiĂ©s par Bytedance, ce qui en fait le deuxiĂšme plus grand rĂ©seau social de Chine aprĂšs Wechat (plus d’informations sur Douyin ici).

Cela fait que Tencent a autant peur de Douyin que Facebook a peur de TikTok.

Comme nous l’avons dĂ©jĂ  dit, Tencent a bloquĂ© les liens de Douyin dans WeChat et QQ Ă  cause de la concurrence des entreprises. Cela a rapidement provoquĂ© des attaques en justice et dans la presse, pour antitrust le mot Ă  la mode en Chine.

En raison de la popularitĂ© de Tiktok dans le monde entier, je pense que nous n’avons pas besoin de trop introduire sa version chinoise de Douyin.

Mais ce que beaucoup ne comprennent pas, c’est qu’il existe une autre application de type Tiktok, avec plus de 300 millions d’utilisateurs actifs quotidiens sur le marchĂ© chinois, qui est Kuaishou (nom de la version Ă©trangĂšre Kwai).

Le type de contenu

Kuaishou n’est pas une imitation de TikTok, car elle a Ă©tĂ© lancĂ©e avant TikTok.

Kuaishou a Ă©tĂ© lancĂ© en tant qu’outil de montage vidĂ©o mobile en 2012 et s’est transformĂ© en communautĂ© vidĂ©o en 2014.

Depuis lors, Kuaishou utilise des algorithmes d’intelligence artificielle pour organiser le contenu. Mais contrairement à TikTok, il utilise une disposition en deux colonnes et ne joue pas automatiquement.

Les utilisateurs doivent toujours cliquer sur la couverture pour entrer dans une vidéo afin de la regarder.

AprÚs la popularité de Douyin en Chine, Kuaishou a ajouté une interface de type TikTok, permettant aux utilisateurs de choisir entre une disposition en colonne unique et une disposition en double colonne.

Leur cible

Il n’y a pratiquement aucune diffĂ©rence entre Kuaishou et Douyin en termes de produits, mais il existe des diffĂ©rences significatives dans leurs principaux groupes d’utilisateurs.

Pour faire simple, les utilisateurs de Douyin (en particulier les Ă©diteurs vidĂ©o) sont principalement concentrĂ©s dans les villes de premier rang de Chine, tandis que les utilisateurs de Kuaishou sont largement rĂ©partis dans les villes de deuxiĂšme et troisiĂšme rang, et mĂȘme dans les zones rurales.

Dans les grandes villes, les travailleurs manuels et les personnes Ă  faible revenu sont Ă©galement plus susceptibles d’utiliser le Kuaishou que le Douyin.

La diffĂ©rence est due aux prĂ©fĂ©rences algorithmiques diffĂ©rentes des deux produits. Kuaishou est plus susceptible de rĂ©duire la quantitĂ© de contenu publiĂ© par les principaux crĂ©ateurs sur la plateforme et de diriger plus de spectateurs vers le contenu publiĂ© par les utilisateurs de leur communautĂ© locale, bien que cela puisse ne pas ĂȘtre suffisant.

Audience

En conséquence, Kuaishou est également connu sous le nom de « WeChat Moment des villages et des petites villes de Chine », ce qui signifie que dans certaines régions de Chine ayant un faible niveau de développement économique, les gens préfÚrent utiliser Kuaishou pour partager leur vie quotidienne plutÎt que WeChat Moment.

Douyin est le meilleur choix pour les crĂ©ateurs de courts mĂ©trages professionnels, car il accorde plus d’attention aux vidĂ©os produites par des professionnels.

Pour les téléspectateurs qui veulent en savoir plus sur la vie quotidienne des Chinois de différents milieux, mieux vaut utiliser Kuaishou.

Xiahongshu, The Little Red Book

Xiaohongshu, c’est l’Instagram en Chine.

Le nombre d’utilisateurs actifs

FondĂ©e en 2013, Xiaohongshu a eu plus de 20 millions d’utilisateurs actifs quotidiens pendant le Festival du printemps en 2020.

Le type de contenu

Xiaohongshu (RED) est une communautĂ© de shopping unique, et il ne semble pas y avoir de site de rĂ©seau social comme lui Ă  l’étranger.

Dans une certaine mesure, c’est un produit hybride d’Instagram et de Pinterest.

Par rapport Ă  Instagram, Xiaohongshu est plus commercial, et son contenu principal est l’expĂ©rience et les photos de marchandises et de shopping.

Par rapport Ă  Pinterest, Xiaohongshu accorde plus d’attention au « social ».

Vous ne pouvez pas vous contenter de partager des photos de marchandises, de nourriture ou de points de vue, vous devez ĂȘtre le protagoniste de la photo, sinon, le contenu ne sera pas recommandĂ©.

Contrairement aux mĂ©dias ou aux communautĂ©s d’évaluation des produits du passĂ©, Xiaohongshu ne met pas l’accent sur l’objectivitĂ© et la rigueur des Ă©valuations des produits. Au contraire, son contenu est plus subjectif et perceptif.

Pour dire les choses simplement, lorsque les utilisateurs de Xiaohongshu Ă©valuent une boisson, ils n’utilisent pas un instrument de laboratoire pour contrĂŽler sa teneur en sucre. Ils utilisent plutĂŽt une sĂ©rie de descriptions littĂ©raires pour dĂ©crire le goĂ»t de la boisson.

Ainsi, tout ce qui se trouve à Xiaohongshu ressemble à une publicité, mais de nombreux utilisateurs aiment le regarder.

Une communautĂ© de guide d’achat et testimonials

Bien que Xiaohongshu semble ĂȘtre trĂšs petit par rapport aux autres « sites de rĂ©seautage social classiques » en Chine, il est extrĂȘmement commercialisĂ© parce qu’il s’agit en fait d’une communautĂ© de guides d’achat.

Les annonceurs et les crĂ©ateurs de contenu qui veulent ĂȘtre payĂ©s par les annonceurs sont accros au temps qu’ils passent Ă  crĂ©er du contenu sur ce site.

Pour les entreprises qui veulent vendre de la nourriture, des produits cosmĂ©tiques, ou des vĂȘtements en Chine, Xiaohongshu est un meilleur point de dĂ©part par rapport Ă  Wechat, Weibo ou mĂȘme Douyin, car personne ici ne se demande si vous faites de la publicitĂ©.

Zhihu

Il s’agit essentiellement de la version chinoise de Quora, qui a Ă©tĂ© fondĂ©e en 2011.

Comme Quora, il s’agit d’un site de questions-rĂ©ponses relativement sĂ©rieux qui demande aux utilisateurs d’utiliser un texte rigoureux et des citations prĂ©cises pour rĂ©pondre aux questions.

Mais cet élitisme ne fonctionne pas toujours, et certaines personnes falsifient leur expérience académique pour cautionner leurs réponses.

NĂ©anmoins, Zhihu est toujours l’un des plus prĂ©cieux pools de contenu sur l’internet chinois, oĂč beaucoup de contenu descriptif est dĂ©posĂ©.

La fonction de recherche de Zhihu est aussi mauvaise que celle de Quora. Donc si vous voulez trouver un contenu lié à la Chine sur Zhihu, tapez site:zhihu.com mot-clé1+mot-clé2 sur Google.

En conclusion

Ca y est, j’espĂšre que ce petit aperçu des rĂ©seaux sociaux chinois vous a Ă©tĂ© utile. Ils font partie intĂ©grante de la vie des Chinois, tant au niveau personnel que professionnel.


Lire l’article sur le site Source

Ajouter un commentaire

Les champs requis sont indiqués *