Paroles d’entrepreneurs : Ce que les dirigeants attendent en 2022 – Forbes France

VOEUX | Dans un contexte de crise sanitaire qui continue d’impacter nos vies mais aussi les entreprises. Forbes France a recueilli les tĂ©moignages de patrons de PME ou d’entreprises de taille moyenne. Avec une question simple : « Qu’est-ce qui vous a marquĂ© en 2021 (en tant que CEO) et ce qu’est-ce que vous attendez en 2022 ? ». Confidences.


Jean-François Faure, CEO fondateur du Groupe AuCoffre 

MĂȘme si le « Quoi qu’il en coĂ»te » Ă  grandement aidĂ©, la capacitĂ© d’adaptation, de rebond et de crĂ©ativitĂ© des entreprises françaises m’ont positivement surpris en 2021. J’ai plein d’amis entrepreneurs qui autour de moi ont un projet de (re)localisation d’une activitĂ© industrielles sur la France alors que ce n’était meme pas le sujet en 2019. 

Cependant « rĂ©industrialiser » la France est un grand projet mais ça ne s’improvise pas et  on ne devient pas l’Allemagne en claquant des doigts.

Donc l’enjeu pour 2022, et les annĂ©es qui suivront, sera par exemple : comment rendre certaines professions manuelles ou techniques dĂ©sirables, comment limiter les impĂŽts de productions sans appauvrir les collectivitĂ©s locales, comment faciliter les transmissions dans une famille pour Ă©viter d’avoir Ă  se vendre au plus offrant, etc. La liste pourrait ĂȘtre longue. Bref, en 2022, comment on libĂšre les forces ? Comment on rend le travail dĂ©sirable ? Comment on pense suffisamment grand pour se dire qu’ĂȘtre une ETI en France n’est pas un gros mot mais au contraire un objectif pour proposer au reste du monde du Made in France qui soit Ă  la fois dĂ©sirable mais aussi rentable pour ceux qui le produise.


Arthur Acker, CEO fondateur de Superbrosse

Cette annĂ©e, l’engouement autour de la COP26 a Ă©tĂ© remarquable. MĂȘme si insuffisants, les pays dĂ©veloppĂ©s prennent enfin des engagements visant Ă  rĂ©duire notre impact sur l’environnement tout en soutenant les pays pauvres dans leur transition Ă©cologique. En 2022, j’attends que plus de monde prenne conscience du dĂ©fi Ă©cologique que nous avons Ă  relever et agisse. A l’échelle de Superbrosse, notre objectif est d’éviter plus de 100 tonnes de dĂ©chets plastiques dans la salle de bain en 2022.


L’annĂ©e 2021 a Ă©tĂ© une annĂ©e trĂšs particuliĂšre. Les consĂ©quences de cette crise sanitaire sont nombreuses, et du temps sera nĂ©cessaire pour Ă©valuer les dĂ©gĂąts. Le bilan sur notre Ă©conomie française se fait ressentir : une perspective de croissance faible, une augmentation du taux de chĂŽmage, une hausse des inĂ©galitĂ©s et une dette publique en forte hausse. 

Toutefois, la pandĂ©mie a confirmĂ© un Ă©lĂ©ment : la digitalisation des Ă©conomies est nĂ©cessaire voire primordiale pour survivre. C’est pourquoi, en 2021, des secteurs et entreprises ont pu rapidement accĂ©lĂ©rer leur digitalisation et leur transformation numĂ©rique afin de crĂ©er de nombreuses opportunitĂ©s : Click & Collect, Drive, paiement fractionné Au sein de notre propre secteur, nous avons pu observer des faits intĂ©ressants en 2021 :

  • La guerre des Talents sur les mĂ©tiers digitaux : D’un cĂŽtĂ©, nous avons besoin de ressources pour prospĂ©rer et faire croĂźtre notre entreprise avec les meilleurs profils. De l’autre, les rares talents qui postulent sortent d’une pandĂ©mie avec une nouvelle vision du travail et une volontĂ© de s’épanouir professionnellement et personnellement : plus de tĂ©lĂ©travail, plus de free-lancing, l’envie d’avoir un impact sur le quotidien

  • L’écosystĂšme tech & startup continue sa progression avec des levĂ©es de fonds records : 580 millions d’euros pour Sorare, 300 millions d’euros pour ManoMano. Ces derniĂšres annonces tĂ©moignent Ă©galement l’intĂ©rĂȘt des investisseurs Ă©trangers pour nos entreprises françaises.
  • Enfin, l’annĂ©e 2021 a Ă©tĂ©, sans aucun doute, l’annĂ©e de l’accĂ©lĂ©ration de la Blockchain, de l’émergence de nouvelles crypto-monnaies, de la montĂ©e en puissance du Bitcoin & Ether. Cette derniĂšre, qui a notamment permis l’émergence des NFTs. Soulignons le choix stratĂ©gique de Mark Zuckerberg de renommer Facebook en Meta en rĂ©fĂ©rence au Metaverse : le futur monde virtuel.

Pour 2022, Une Ă©pidĂ©mie maĂźtrisĂ©e, une immunitĂ© collective et donc une sortie de la crise sanitaire. AprĂšs, une longue pĂ©riode marquĂ©e par la Covid, un sentiment d’incertitude est omniprĂ©sent. Il faudra apprendre Ă  vivre avec ce risque Ă©pidĂ©mique et retrouver une vie normale tant sur le plan personnel que professionnel. Cela devrait favoriser une reprise Ă©conomique et donc permettre de renouer avec la croissance en 2022 avec une digitalisation toujours plus forte des mĂ©tiers et des diffĂ©rents secteurs. 2022 sera Ă©galement marquĂ©e par un contexte prĂ©sidentiel particulier et hors norme. La perte de confiance des Français envers notre gouvernement et nos institutions, fait Ă©clore une montĂ©e de l’extrĂ©misme. Cette incertitude quant aux rĂ©sultats des Ă©lections pourrait affecter Ă©normĂ©ment notre Ă©conomie et la perception de notre marchĂ© ; Le Metaverse, la NFT, la Blockchain seront les sujets “chauds” de 2022. Son adoption sera toujours plus forte et augmentera dans les annĂ©es Ă  venir. Les cas d’usages du NFT sont sans limites et dĂ©passent l’imaginaire. L’univers et l’écosystĂšme des NFT est en pleine ébullition, et intrinsĂšquement, l’écosystĂšme fintech le sera aussi.


« Pour notre secteur, la crise sanitaire nous a permis de gagner 5 ans en 3 mois dans la diffusion du numĂ©rique dans le parcours scolaire des enfants. Cette crise a fait prendre conscience Ă  la France de son retard et l’a mise face Ă  ses responsabilitĂ©s. Beaucoup de personnes s’interrogeaient dĂ©jĂ  sur l’intĂ©rĂȘt de la numĂ©risation, aujourd’hui tout le monde mĂȘme les plus rĂ©fractaires ont compris que c’est un outil indispensable qui permet d’assurer la continuitĂ© pĂ©dagogique. Le covid a d’ailleurs fait ressortir la fracture sociale favorisant le dĂ©crochage scolaire chez les familles dĂ©favorisĂ©es qui n’étaient pas dotĂ©es d’équipements numĂ©riques Ă  la maison.

Nous avons en 2020 pensĂ©s que le marchĂ© des Ed-Tech qui Ă©tait encore jeune allait exploser, mais finalement il a fallu attendre 2021 pour voir ce marchĂ© se dynamiser Ă  l’échelle mondiale.

Pour Holy Owly l’annĂ©e 2021 a Ă©tĂ© l’annĂ©e de la croissance car nous avons enregistrĂ© entre septembre 2020 (lancement nouvelle version de l’appli) et septembre 2021 une croissance de 380%. Nous avons rĂ©ussi en 15 mois Ă  prendre la place de numĂ©ro un sur le marchĂ© des appli d’anglais pour les enfants en France. Cette annĂ©e aura Ă©galement Ă©tĂ© l’annĂ©e de la structuration des Ă©quipes.

2022 va ĂȘtre une annĂ©e dĂ©cisive pour Holy Owly, car nous allons commencer notre roadshow pour notre 2cde  levĂ©e de fonds qui aura pour but de financer notre accĂ©lĂ©ration sur le marchĂ© français mais aussi notre lancement Ă  l’étranger. Nous sommes dĂ©sormais prĂȘtes Ă  nous lancer Ă  l’étranger et, dĂšs avril 2022, Ă  lancer l’espagnol pour attaquer le marchĂ© nord-amĂ©ricain. Nous pensons que 2022 sera une annĂ©e trĂšs importante pour les Ed-Tech et espĂ©rons que la France saura prendre une place de leader sur le podium. »


 

Abdellah Nasri, fondateur et CEO de Partner Assurances

L’annĂ©e 2021 a, une nouvelle fois, Ă©tĂ© marquĂ©e par la crise sanitaire, qui nous a Ă©loignĂ© de nos proches. Cette crise nous a permis d’adapter nos offres au besoin d ‘accompagnement de nos aĂźnĂ©s.

C’est ainsi que, chez Partner Assurances, s’est amĂ©liorer notre offre de services rĂ©servĂ©e aux seniors et aux aidants.

Cette annĂ©e, l’Assurance, notre secteur d’activitĂ©, a Ă©galement Ă©tĂ© frappĂ© par une baisse gĂ©nĂ©ralisĂ©e du pouvoir d’achat. Pour lutter contre cette perte de pouvoir d’achat, nous avons ƓuvrĂ© pour une diminution des cotisations et l’augmentation des remboursements par les assurances.  

 

Pour 2022, l’ambition de Partner Assurances est de faire en sorte que les seniors deviennent des utilisateurs avertis de l’assurance, qui reprĂ©sente le 3Ăšme poste de dĂ©pense du quotidien. Nous continuons donc Ă  recruter plus de 50 profils sur tout le territoire pour rendre notre service gratuit accessible au plus grand monde. Pour ce faire, nous prĂ©parons notre 1ere levĂ©e de fonds.


Ce qui a le plus marquĂ© l’annĂ©e 2021 est sans doute l’accĂ©lĂ©ration de la digitalisation des entreprises et de leurs services pour continuer Ă  accompagner la sociĂ©tĂ©. L’objectif 2021 pour FamyHelp Ă©tait de rĂ©ussir notre relancement. Nous nous Ă©tions lancĂ©s une premiĂšre fois avant la crise, mauvais timing. Nous avons rĂ©ussi Ă  recrĂ©er du trafic sur les points de vente qui Ă©taient dĂ©sertĂ©s Ă  cause des nombreux confinements et des rĂšglementations dues Ă  la Covid. FamyHelp a donc largement contribuĂ© Ă  l’application de la stratĂ©gie phygitale des entreprises partenaires. D’ailleurs, 2021 aura marquĂ© pour nous la barre des 10 000 tĂ©lĂ©chargements !

Pour 2022, nous souhaitons passer la barre des 1 000 partenaires et continuer sur notre lancĂ©e. Le nombre d’aidants sera Ă  nouveau en hausse en 2022 et avec les Ă©quipes FamyHelp nous souhaitons participer Ă  la prise de conscience des entreprises. En effet, plus de 40% des aidants sont aussi salariĂ©s et 2022 marquera la prise en considĂ©ration de ce statut en entreprise.

 

<<<  A LIRE : Ces dix avancées technologiques qui vont façonner le monde de demain >>>

 

 

 

 




Lire l’article sur le site source

Un conseiller BOOST ENTREPRISES vous rappelle

RĂ©servez dĂšs maintenant 15 min avec un expert Digital.


UN CONSEILLER BOOST ENTREPRISES VOUS RAPPELLE



Ajouter un commentaire

Les champs requis sont indiqués *