Qu’est-ce qu’une analyse ad hoc ?

√Ä l’√®re du Big Data, les entreprises s’appuient de plus en plus sur les donn√©es √† leur disposition pour aiguiller leurs prises de d√©cision et √©laborer de nouvelles strat√©gies. Savoir exploiter des bases de donn√©es pr√©sente aujourd’hui un avantage ind√©niable, mais encore faut-il √™tre capable de les piloter sans saturer le service informatique responsable de leur collecte. L’analyse ad hoc d√©mocratise la business intelligence en rendant accessible et agile le reporting qui n’est plus l’apanage d’une poign√©e d’experts. Gr√Ęce √† elle, la plupart des m√©tiers de l’entreprise peuvent dor√©navant mettre en place des rapports de fa√ßon autonome √† partir de donn√©es en libre-service, sans comp√©tences techniques requises.

Il faut qualifier d’ad hoc ¬ę ce qui convient parfaitement √† une situation ¬Ľ. L’analyse ad hoc vient en compl√©ment des rapports envoy√©s p√©riodiquement, d√©termin√©s √† l’avance et statiques, qui ne peuvent couvrir toutes les √©ventualit√©s. Adaptable, elle apporte des √©l√©ments de r√©ponses √† des requ√™tes uniques et spontan√©es. En utilisant un nombre restreint de donn√©es pertinentes, l’analyse ad hoc fournit en temps r√©el des solutions personnalis√©es.

L’analyse ad hoc est g√©n√©r√©e via un outil de business intelligence qui peut √™tre mis √† disposition de tous les d√©partements de l’entreprise, quelles que soient les aptitudes techniques de chacun. L’utilisateur passe alors par une interface pour analyser les donn√©es et concevoir un rapport final particularis√©, ce qui √©vite de sur-solliciter le service informatique et les analystes.

Pourquoi faire une analyse ad hoc ?

Possibilité de moduler les rapports

En plus de pouvoir choisir les donn√©es dont il a besoin pour r√©aliser une analyse particuli√®re, l’utilisateur d√©cide √©galement du type de visualisation des donn√©es collect√©es qu’il juge le plus ad√©quat. En fonction des informations qu’il souhaite transmettre, du destinataire et de l’√©volution de ses objectifs propres, il a la possibilit√© de param√©trer et d’individualiser le reporting ad hoc. Par cons√©quent, au lieu d’un fichier Excel complexe, ce dernier peut aussi bien prendre l’apparence d’un simple diagramme que celle de graphiques interactifs multi-onglets.

Comme il est impossible de pr√©dire quelles probl√©matiques business pourraient surgir √† l’avenir, l’analyse ad hoc s’adapte aux besoins de l’entreprise. Qu’ils s’agissent d’une analyse quantitative, d’une analyse qualitative ou encore d’une √©tude de march√©, l’utilisateur fait ses modifications en temps r√©el. Il est capable d’une grande flexibilit√© en fonction de ses besoins.

Accélération de la prise de décision

Bien souvent, les r√©ponses aux questions commerciales r√©sident dans les donn√©es. Ces derni√®res ont l’avantage de pr√©senter une situation de mani√®re objective et irr√©futable. N√©anmoins, il n’est pas toujours ais√© d’avoir acc√®s aux donn√©es recherch√©es qui peuvent se retrouver noy√©es dans des rapports utilisant une quantit√© importante d’informations et suivant un mod√®le qui n’est pas n√©cessairement adapt√© √† la requ√™te exig√©e. Concr√®tement, il peut s’av√©rer compliqu√© d’obtenir des r√©ponses en temps r√©el malgr√© l’important volume de donn√©es disponible.

Une analyse¬†ad hoc utilise¬†un nombre limit√© de donn√©es permettant ainsi √† l’utilisateur de cerner plus facilement un contexte pr√©cis et d’en tirer rapidement des conclusions. Il b√©n√©ficie ainsi d’une solution d√©cisionnelle qui le rend plus agile et lui procure une meilleure vue d’ensemble de son secteur d’activit√©. En r√©sultent une acc√©l√©ration de la prise de d√©cisions et un gain de temps non n√©gligeable.

Facilit√© d’utilisation

R√©aliser une analyse ad hoc ne n√©cessite aucune formation technique ou informatique. De ce fait, elle est √† la port√©e de tous. Un pr√©requis est n√©anmoins n√©cessaire pour gagner l’adoption des utilisateurs : le tableau de bord de la solution de business intelligence utilis√©e doit √™tre ergonomique et l’exp√©rience utilisateur conviviale. La cr√©ation de rapports devient intuitive et rapide et peut se faire en toute autonomie, y compris pour les personnes qui ne sont pas famili√®res avec l’analyse de donn√©es.

De plus, les rapports finaux cr√©√©s √©tant visuels et compr√©hensibles par une large audience, ils sont plus facilement partageables entre collaborateurs en interne comme en externe. Cela participe √† augmenter la coop√©ration entre les diff√©rents partenaires et stimule la prise d’initiatives.

Centralisation et interconnexion des données

Les solutions de business intelligence sont responsables de la collecte et du traitement de donn√©es issues de plusieurs sources. Il est ainsi possible de croiser les flux de donn√©es de diff√©rents d√©partements pour ne cr√©er qu’un seul rapport ad hoc. Les donn√©es deviennent interconnect√©es et l’utilisateur acc√®de plus facilement aux informations importantes. Aussi, l’ensemble de l’entreprise est en mesure de travailler sur une base de donn√©es commune ce qui permet de maintenir une coh√©rence essentielle dans l’analyse des donn√©es.

Parmi ces outils de reporting, on compte par exemple la Data Management Platform qui aide les équipes marketing à piloter les données digitales de clients et de prospects. Après avoir collecté les informations de plusieurs sources de données, la Data Management Platform les normalise et crée des liens entre elles. Les responsables marketing ont ainsi une meilleure analyse du marché et peuvent améliorer leurs campagnes et booster leur CRM.

Autonomisation des utilisateurs

Si les diff√©rents m√©tiers de l’entreprise deviennent capables de cr√©er et de partager eux-m√™mes leurs analyses ad hoc alors le service informatique, l’analyste de donn√©es ou encore le charg√© d’√©tudes sont moins sollicit√©s pour des demandes ponctuelles et souvent chronophages. Ils n’ont plus besoin de cr√©er des structures personnalis√©es complexes √† chaque demande sp√©cifique ce qui leur octroie du temps pour s’occuper de demandes plus urgentes.

Inversement, les autres d√©partements sont √©galement moins d√©pendants du service informatique. Chaque utilisateur dispose d’un acc√®s aux donn√©es de l’entreprise et peut les utiliser d√®s qu’il a besoin d’informations actualis√©es et pr√©cises √† des fins strat√©giques. L’analyse ad hoc permet ainsi aux √©quipes de gagner en autonomie, qu’il s’agisse de novices ou de sp√©cialistes des donn√©es.

Pour aller plus loin, t√©l√©chargez ce kit d’√©tude de march√© gratuit et √©tudiez vos concurrents et cernez le profil de vos clients potentiels.Bottom-CTA : Kit d'√©tude de march√©


Lire l’article sur le site Source

Ajouter un commentaire

Les champs requis sont indiqués *