SEO : Le guide des mots-clés • Content&Marketing

Si vous avez pour habitude de rédiger des contenus pour un blog ou un site Internet, vous savez que l’écriture à utiliser est spécifique.

Elle doit intégrer quelques règles de référencement dont les mots-clés. Au fil des années, ces derniers sont devenus incontournables quand ont-ils vu le jour ?

Quels sont les différents types de mots-clés ?

Comment bien les utiliser ? Grâce à notre guide complet sur les mots-clés, vous aurez toutes les réponses.

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produit articles de blog contenus web

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com
Commander des textes
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

Les origines des mots-clés

La naissance des moteurs de recherche

Vous vous demandez quand les mots-clés sont apparus ? Pour le savoir il faut revenir sur l’histoire du référencement. Celle-ci début en 1945 avec la naissance d’un système d’archivage de données à l’échelle mondiale qui permet de collecter, d’extraire et d’ajouter des données. Si nous comparons ce système à Google, il y a beaucoup de similitudes !

Le saviez-vous ?

Le premier moteur de recherche a lui vu le jour en 1990. Cependant, ce n’est qu’en février 1993 qu’un groupe d’étudiants la prestigieuse université de Stanford créent Architext qui deviendra par la suite Excite, dont les résultats sont donnés après une analyse des mots-clés.

Les années 90, la décennie de la domination des mots-clés

Dans les années 90, de très nombreux moteurs de recherche ont vu le jour. Il faut dire que de plus en plus de personnes ont accès à internet et que les ces outils jouissent d’une excellente popularité. Pour proposer aux internautes des résultats proches de leurs requêtes, tous les moteurs de recherche se base sur la présence dans les textes de mots-clés. Ces derniers sont donc mis en quantité dans les pages publiés.

mot clé google référencement web

Bon à savoir

Bon à savoir L’essor des mots-clés a déséquilibré le référencement. Les pages et les contenus mis en avant par les moteurs de recherche n’étaient pas automatiquement ceux qui répondaient aux attentes des internautes.

Les années 2000, les règles du jeu changent sur le plan du référencement

Les années 2000 ont été marquées par les changements des règles de référencements. Celles-ci sont dues en grande partie par la domination de Google qui se met en place. Ce moteur de recherche ne fonctionne pas comme les autres. En plus des mots-clés, il tient compte de la qualité des contenus.

Pour aller plus loin, Google applique même des pénalités. Les pages qui contiennent une quantité de mots-clés trop importante ne bénéficient plus d’un bon référencement.

Pour séduire Google et les nombreux internautes qui utilisent le moteur de recherche aujourd’hui leader, il faut proposer des contenus de qualité. Depuis les tendances n’ont que très peu changé. Google tient toujours compte des mots-clés et de la qualité des contenus, mais s’intéresse aussi à l’expérience client.

Les différents types de mots-clés

Nous parlons des mots-clés, mais savez-vous qu’il en existe plusieurs types ? Voici les différents groupes de mots-clés à intégrer dans vos contenus pour profiter d’une meilleure visibilité.

Bon à savoir

L’essor des mots-clés a déséquilibré le référencement. Les pages et les contenus mis en avant par les moteurs de recherche n’étaient pas automatiquement ceux qui répondaient aux attentes des internautes.

  • Les mots-clés génériques. Ces mots-clés sont les plus logiques. Par exemple, si vous traitez un sujet sur l’assurance santé, vos mots-clés génériques sont assurance santé, mutuelle santé, couverture santé… Les mots-clés génériques se composent de moins de 3 mots. Ils ont un volume de recherche très élevés.
  • Les mots-clés de longue traine. Ces mots-clés de longue traine sont plus longs, et se composent donc de plus de 3 mots. On les nomme parfois les mots-clés de niche. Ils permettent de donner des précisions sur le sujet. Toujours en suivant notre exemple de l’assurance santé, les mots-clés de longue traine peuvent être : assurance santé familles nombreuses, assurance santé personnes handicapées, etc. Le volume de recherche est moins élevé mais l’audience est mieux qualifiée.
  • Les mots-clés sémantiques. En plus de vos mots-clés génériques et de longue traine, il est intéressant d’ajouter des mots-clés sémantiques, c’est-à-dire ceux qui appartiennent au champs lexical du sujet. Ici, les mots-clés sémantiques pourraient être cotisations, dépassements d’honoraires, reste à charge, etc.
  • Les mots-clés événementiels. Ces mots-clés sont exploitables sur une période donnée. Il peut s’agir de : départ à la retraite, naissance d’un troisième enfant, etc.
  • Les mots-clés evergreen. Incontournables et encore sous exploités, les mots-clés evergreen sont ceux qui ne sont presque jamais obsolètes. Il faut bien sûr les utiliser dans des contenus également evergreen.
  • Les mots-clés locaux. Ils s’adressent à celles et ceux qui souhaitent profiter d’une bon référencement local. Ils se composent de mots-clés très spécifiques apportant des informations géographiques.

Bien utiliser les mots-clés

Choisir ses mots-clés est une démarche à avoir avant même de commencer la rédaction d’un article. Ainsi, ils seront le squelette de votre contenu.

Pour les déterminer, il faut tenir compte du sujet traité mais aussi des attentes des clients. Même si ce n’est pas facile, il faut se mettre à leur place et essayer de déterminer les requêtes qu’ils lanceront.

Voici quelques règles à respecter pour une utilisation optimisée des mots-clés.

  • N’utilisez pas uniquement des mots-clés génériques. Ces derniers ne vous permettront pas d’avoir un bon référencement s’ils sont utilisés seuls.
  • Travaillez les mots-clés de longue traine qui vous permettent de profiter d’une audience qualifiée. Ainsi le taux de rebond est réduit et le taux de conversion augmente.
  • N’hésitez pas à exploiter les mots-clés évènementiels ou locaux. Même si la concurrence de ces mots-clés est faible, ils sont bénéfiques pour attirer la bonne audience sur votre site.
  • Utilisez les mots-clés avec parcimonie et misez sur la qualité de vos contenus.

Une bonne gestion des mots-clés est indispensable pour être bien référencé mais ne suffit pas. Même avec des mots-clés performants, un contenu de mauvaise qualité ne peut pas jouir d’une bonne visibilité. Pensez également à inclure des liens externes et internes (maillage).

Besoin d’aide pour produire des contenus ? Vous pouvez compter sur le savoir-faire de Redacteur.com. Renseignez-vous !


Lire l’article sur le site Source

Ajouter un commentaire

Les champs requis sont indiqués *